MHD risque 30 ans de prison pour le meurtre du jeune camerounais Loïc Kamtchouang

0
544
Servez-vous

C’est dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018 que le jeune Camerounais Loïc Kamtchouang a été brutalement enlevé à la vie suite à des coups violents assenés par des membres d’un gang au 10ème arrondissement de Paris. Ayant succombé au coup fatal porté avec une arme blanche, le jeune homme de 23 ans ne pourra désormais plus réaliser ses rêves. Sur la scène du crime, un témoin aurait aperçu le rappeur MHD et depuis que les enquêtes ont été ouvertes pour le meurtre de ce jeune innocent, l’auteur du tube A Kela Nta sera mis aux arrêts pendant plus d’un an.

MHD dans le viseur de la justice

Suite au meurtre du jeune camerounais Loïc Kamtchouang, seulement âgé de 23 ans, MHD est depuis plusieurs mois déjà suivi de près par la justice française. Le mercredi 10 novembre passé, le juge d’instruction a signé une ordonnance de mise en accusation reposant sur l’artiste et 8 autres personnes auprès de la cour d’assises de Paris pour « homicide volontaire« . Cette information a été relayée par l’AFP qui confirmait une information du Parisien.

Ainsi, MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla et âgé de 27 ans risque 30 ans de de réclusion criminelle. Une peine qui viendra encore mettre un grand frein à la carrière du concepteur de l’Afrotrap. Un fait majeur incrimine le rappeur : la présence de sa voiture noire de marque Mercedes sur la scène du crime. Scène qui a été filmée par un témoin et cette vidéo est aujourd’hui un élément clé de ce dossier.

En janvier 2019, MHD a été interpellé et emprisonné pour une période d’un an et demi. Il a été libéré en juillet 2020 et depuis, cette histoire est loin d’être terminée car en 2022, le rappeur et 8 autres personnes seront devant la justice pour répondre de leurs actes. Tous risquent 30 ans de prison. Le rappeur d’origine Sénégalo-guinéenne ne cesse de nier toutes accusations portées contre lui et ses avocats se démènent comme ils peuvent pour le disculper. Une chose qui ne sera pas évidente quand on sait que le jeune musicien aurait été aperçu sur le lieu du crime et qu’il aurait même pris part à l’assassinat du jeune camerounais âgé de 23 ans seulement au moment des faits. Avant le prochain procès, MHD a été obligé de verser un cautionnement d’une valeur de 150 000 euros, de se rendre au commissariat chaque semaine pour remplir une fiche et ne plus mettre les pieds à Paris. Même s’il a tout récemment sorti un nouvel album, l’année 2022 risque mal commencer pour l’ancienne égérie de Puma.

Loïc Kamtchouang, une fin tragique

Jeune homme originaire de l’ouest Cameroun, Loïc Kamtchouang qui ne faisait visiblement parti d’aucun gang a eu la malchance de se retrouver au mauvais endroit et au mauvais moment. C’est dans une jeunesse toute fraiche que le jeune homme a été ôté à la vie. Cette nuit du 5 au 6 juillet 2018, il d’abord été percuté par le véhicule de MHD, ensuite il a été tabassé violemment par une dizaine de personnes avant d’être grièvement blessé avec une arme blanche. Pas de chance pour lui, il a succombé à ses blessures.

Sans le savoir, alors qu’il passait son chemin, il s’est retrouvé dans une rixe de gangs entre les bandes du 9e et du 10e arrondissement de Paris. Une rivalité qui datait de longtemps et qui était très souvent le théâtre de bagarres. Vivement que justice soit rendue pour ce jeune homme et sa famille qui a perdu un fils, un petit fils, un frère.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.