Le smily fait son entrée dans le Game avec « Karambani »

0
931
Servez-vous

Le Cameroun est plein de jeunes talents, dans le domaine urbain 237 les talents ne se limitent pas juste à Douala ou Yaoundé. On est allé cette fois du côté de l’extrême nord dénicher Le Smily pour vous.

Le Smily un jeune qui malgré les difficultés de la vie smile toujours

Né dans un quartier de la banlieue de la capitale du Cameroun (Yaoundé), Le Smily est un artiste rappeur, originaire du Nord Cameroun. Il commence ses études très tôt et est aujourd’hui en Master et a pour objectif d’obtenir son diplôme d’ingénieur. Enfant un peu turbulent, il commencera la prématernelle à l’âge de deux ans. Garçon vaillant depuis tout petit, il commence à participer aux activités post et périscolaires de son établissement en jouant des sketchs, récitant des poèmes et participant aux différents défilés de mode. C’est cet amour de la scène qui va réveiller en lui l’envie de faire carrière dans l’art et le « RAP » est l’expression qu’il choisira pour faire entendre sa voix.

Les débuts en tant qu’artiste rappeur

C’est en 2015 que Le Smily décide réellement de faire carrière dans la musique. Encouragé par son entourage et ses camarades de classe, il enregistre sa première chanson intitulée Moi d’abord, un son dans lequel il invite chacun à se valoriser d’abord avant les autres et dans cette même chanson il valorise également son lycée et c’est comme ça tous les lundis lors des rassemblements regroupant tous les élèves et enseignants, la chanson est jouée dans son établissement et commentée par le club journal et il devient l’artiste du lycée. Galvanisé par le succès de son premier titre, la même année il enregistre près de cinq chansons parmi lesquelles trois ont bien pris leur envol.

Tellement sollicité par les autres artistes de la ville, Le Smily ne s’arrête plus, il enchaîne les collaborations, puis son nom devient fréquent quand on veut parler d’artiste dans la périphérie. Suite à plusieurs réunions à l’alliance franco Camerounaise (AFC) de Garoua dans le but de faire évoluer la musique sahélienne, il fait partie des fondateurs du concept Rap éveil parrainé par Monsieur Cheikh Abdoul. Le mouvement étant né il participe à plusieurs concerts organisés par l’AFC de Garoua révélant de nombreux nouveaux talents. En 2016 il participe à un concours de chant entre les établissements de la ville, toujours organisé par l’AFC de Garoua après plusieurs éliminations il arrive à se qualifier parmi les 05 derniers finalistes et termine à la deuxième place de la compétition.

Le Smily est ouvert aux collaborations, il participe à plusieurs projets, à l’instar de GOSKA qui signifie boss, réunissant plusieurs artistes de la ville de Garoua, produit par le label I-zone Music. Il est aussi détenteur de la marque de vêtement Garouche Garoua Révolution. Le smily a fait plusieurs scènes notamment en 2016 où il a fait les premières du concert des artistes tels que Mink’s ; Locko et Salatiel à Garoua. En 2018 il fait aussi les premières des artistes Tenor et Maalhox à N’Gaoundéré. L’année 2018 donc, il revient avec un nouveau concept qu’il invente : AFROMBOA, concept qui a fait ravage sur les réseaux. Après le challenge sur le son afromboa vol 1, il lance une série des vidéos freestyle sur Facebook chaque semaine pour annoncer déjà un EP (Extended Play).

La sortie de KARAMBANI

C’est le 04 juin 2020 que la Mixtape KARAMBANI est sortie et distribuée sur toutes les plateformes internationales de streaming par le label Benika Music. La Mixtape KARAMBANI est constitué de 12 titres: vanité l’intro de l’EP, Garouche 237, Original, Afromboa 1, Connexion en featuring avec l’artiste tchadien Prince You, puis nous avons Trap Wadjo titre très fédérateur et révolutionnaire pour la musique sahélienne, ensuite Afromboa 2, Tobassi ensuite nous avons le featuring avec El dine rappeur très talentueux de la ville de Garoua, ensuite Afromboa 3 et Dada Ai deux titres déjà connu par beaucoup, pour finir il y’a le titre Economiser en collaboration avec le Dr Pagouto de l’extrême Nord et le chanteur Kouezo de l’Est.

Voilà une valeur sûre, pas seulement pour la musique Hip-pop sahélienne mais aussi pour la musique camerounaise, c’est un artiste à suivre de très près.

>>>Ecoutez Karambani ici<<<

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.