L’AMOUR NE TRIOMPHERA PAS POUR SALATIEL DANS « TOUCHE PAS »(Anita 2)

0
809
Servez-vous

Nous connaissons tous l’histoire d’Anita que le High Man Général nous a livré il y’a quelques temps. Laissant un goût d’inachevé, le jeune musicien camerounais a bien voulu aller au bout de son conte en nous livrant depuis quelques jours déjà le titre touche pas que nous nous faisons la joie de décortiquer dans ce rendu.

Salatiel – Touche pas (Anita 2) : l’amour est aveugle

Il faut bien être amoureux un temps soit peu pour savoir si cette phrase populaire a un sens. D’Anita à touche pas, l’amourologue Salatiel nous fait voyager dans un univers musical. Un univers particulier qui plonge chacun dans son vécu. Certainement, tout le monde a trouvé sa réaction face à Anita enceinte d’un autre homme bizarre. On se demande bien quel homme pourrait accepter une telle insulte envers sa personne. En fait, le mec nous poussait déjà à comprendre que l’amour est aveugle. Quand on aime, on l’exprime et le défend contre vents et marées. C’est pourquoi, la bataille se perpétue dans ce second numéro.

Démontrant et manifestant à cœur joie son ressenti, le jeune amoureux fait abstraction du passé de sa dulcinée pour lui offrir un lendemain meilleur. Tout était mis en œuvre pour permettre d’immortaliser cet évènement grandiose. Orchestre à la hauteur de la cérémonie, convives, le lieu et mise en place. Tout rayonnait la gloire. Reconnaissons-le, le mec a mis le paquet sur ce vidéogramme réalisé par Dr Nkeng Stephens.

La révélation de la onzième heure

A l’allure que prenaient les évènements, personne ne pouvait se douter que c’est comme ça qu’il allait faire. Mettre son amour de côté pour sauver sa dignité et son honneur. Les images de cette belle histoire d’amour laissent entrevoir un homme cocufié qui, malgré sa force de transcender la situation, n’a pas su se contenir. Sa philosophie de vie semblait être unilatérale au regard des révélations qui se sont enchainées. Il pensait cheminer et regarder dans la même direction que sa compagne, il s’est retrouvé tout seul comme un animal errant çà et là à la recherche du nord. Son orgueil et sa fierté d’homme ont pris le dessus sur ce sentiment qui depuis des lustres brûle son être.

Pour cette autre sortie, Salatiel fait fort. Tout est limpide comme toujours. Du lyric au vidéogramme, rien n’inspire la critique tellement tout a été méticuleusement pensé et servi. De manière subtile, il rend un vibrant hommage à son jeune frère Aveiro Jess avec son titre Rambo qu’il ne manque pas de mentionner dans le lyric et ses pas de danses. Une chose est sûre, ce son restera d’actualité parce que les histoires de cœur abondent notre quotidien.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.