Ko-C & Coco Argentée en justice pour une affaire de « Caleçon »

0
1032
Servez-vous

Ko-C, le désormais hit maker est allé à la rencontre de Coco Argentée pour nous parler de leur histoire de Caleçon. C’est sur un rythme dansant que ces deux artistes qui viennent d’horizons différents ont décidé de faire cette collaboration. Sur un beat qui est proche à la fois de l’afrobeat et du bikutsi, les deux artistes nous ont servi un hit digne de ce nom.

L’histoire du caleçon

C’est l’histoire d’une femme mariée (Coco Argentée) qui trompe son mari (Fingon Tralala) avec un jeune homme (Ko-C) beau et fort. Elle trompe son mari certainement parce que l’engin de monsieur ne répond plus bien, pourtant on avait déjà dit ici comment il faut faire pour affermir son érection. Bref, revenons à nos moutons. Le mari cocu a attrapé sa femme et son amant chez lui et il a décidé de les amener devant le juge pour que celui-ci coupe la poire en deux.

Arrivée devant le juge (Cabrel Nyamton), madame Coco Tralala nie qu’elle n’a jamais trompé son mari. De surcroit elle dit ne pas connaître son amant, qu’elle ne l’a jamais vu de toute sa vie. Heureusement pour ce dernier qu’il avait gardé le caleçon, le soutien gorge et le pantalon de son amante. Pour se défendre, il sort le caleçon en pleine audience, et là tout monde s’écrie, même le juge est stupéfait. Cette histoire est le commun de plusieurs hommes mariés qui se font cocufier chaque jour.

Un clip de haute facture

Clip travaillé par deux monstres de la vidéo au Cameroun : Mr Tcheck et Adah Akenji. Ces deux génies se sont mis ensemble pour nous servir un clip à la hauteur du son. Tout est nickel, les prises, les scènes de danse, les scènes de ménage, le tribunal. Tout est excellent dans ce clip, pour ne pas dire parfait. Les artistes quant à eux, comme d’habitude, ils ont fait une belle prestation. On vous dira pas tout dans cet, article, découvrez la suite en regardant le clip.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.