Intimate Words/World of Artists (I.W.A) ce 24/07 aux palétuviers de Bonassama

0
651
Servez-vous

Avez-vous déjà ressenti le besoin de comprendre votre artiste préféré ? Ou encore le besoin d’en savoir plus sur lui, sa vie, ses motivations, ses engagements ? Voici une bonne opportunité qui s’offre à vous : « Les Intimate Words/World of Artists. »

L’évènement prioritairement orienté vers les artistes exerçant dans les disciplines relevant des arts visuels, est un concept original et assez innovateur pour qu’on en parle. Le temps d’une soirée, des artistes visuels vont parler d’eux et de leur vécu ; vont partager avec le public invité ; leur ressenti et leur vision du monde.

Intimate Words/World of Artists (I.W.A), un rendez-vous pour les fans d’arts visuels

Une représentation scénique ? « Presque oui », nous répond l’initiateur de cet événement, David Tchidjé, personnage bien connu dans ce milieu qu’il connait bien et dans lequel il s’investit au quotidien à travers nombreux concepts et notamment ses pages « Frad’Art ».

« Poésie ou Prose, ou proche de l’un ou l’autre, musique en fond sonore, images des travaux projetées, les artistes auront la mission de nous faire voyager dans leurs univers respectifs. Ceci avec les mots et non plus avec les pinceaux », renchérit le jeune entrepreneur, en expliquant les contours de cet événement qui se déroulera à Douala ; plus précisément à Bonassama, au  « Palétuviers Matanda » ; espace artistique qui offre une pluralité de services qui vont de la restauration  à la mise à disposition  d’espaces loisirs. Situé au bord du fleuve Wouri, cet espace serait la propriété de l’ancienne gloire du football camerounais Eugène EKEKE. De quoi donner l’envie de faire le déplacement.

Un événement à ne manquer sous aucun prétexte

Pour cet événement, David Tchidjé, comme à son habitude s’est entouré de ses compagnons de toujours : Etienne Talla jeune entrepreneur culturel très connu lui aussi et par ailleurs meilleur blogueur francophone en 2019 et l’artiste, chroniqueur et critique d’art New. Comme quoi, on ne change pas l’équipe qui gagne.

Un aspect très intéressant de cet évènement, c’est qu’il est en réalité l’aboutissement d’une série d’activités qui mettent en avant les artistes, notamment un shooting photo et une campagne « story telling » sur les réseaux sociaux. Rendez-vous pris donc pour ce vendredi 24 juillet 2020, du côté de Bonassama, pour vivre ces moments de partage. Quand l’art nous tient, de l’ivresse de nos vies, à la pluralité de nos envies. Faire le choix de l’éveil pour ne pas avoir à se réveiller.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.