Franko demande : ça te sert à quoi d’empoisonner, de tuer ton frère ?

0
117
Franko

Après deux ans d’absence, le disque d’or Franko fait son come back avec le titre « ça te sert à quoi ». L’auteur du tube Coller la petite cette fois dénonce un phénomène qui a monnaie courante dans la société camerounaise : l’empoisonnement. Il était temps qu’un artiste fasse un titre sur ce phénomène qui fait des ravages au Cameroun.

Franko appelle les un(e)s et les autres à ne plus se faire la guerre

Cette chanson est un véritable appel à la conscience de tous. Plusieurs jeunes sont déjà morts des suites d’empoisonnement par un de leur proche, d’un(e) de leur ami(e), frère/sœur. La jalousie, l’avarice, la convoitise ont pris le dessus sur les bonnes mœurs, l’hypocrisie règne en grand maître et plusieurs jeunes en paient le prix fort en laissant leur vie.

La haine maquillée en amour gouverne les relations humaines de nos jours et Franko a jugé bon de dire tout haut ce qui se dit tout bas dans toutes les chaumières. Comme le dit Franko, le monde est tellement devenu méchant que même le diable wanda sur les Hommes. Mais à quoi bon tuer son frère juste parce qu’il a du succès, seules les personnes qui posent des actes criminels comme décrits dans cette chanson peuvent savoir ce qu’elles gagnent.

Un vibrant hommage aux personnes qui ont été victimes d’empoisonnement

Il y’a de cela un an la célèbre animatrice Radio/TV Flora Ze mourrait de suite d’empoisonnement. Aujourd’hui, le rappeur Camerounais Franko lui rend un vibrant hommage à travers cette chanson. Comme on peut le voir dans ce clip, il tourne presque toutes les scènes derrières une jolie photo de la défunte animatrice. Même à la fin du vidéogramme, on voit écrit en gros caractères : Repose en paix Flora.

Tout récemment la jeune influenceuse de mode Karen Knowles mourrait aussi d’empoisonnement. Tout porte à croire que les camerounais viennent juste de sortir d’une école professionnelle d’empoisonnement. Le taux d’empoisonnement dans le showbiz 237 ne fait que grimper, dans les ménages, entre ami(e)s, cette pratique mesquine gagne du terrain. L’artiste a à travers ce titre rappeler à tous et chacun que nous sommes tous mortels. Donc que ceux qui empoisonnent les autres ne restent pas mourir. Damn shit ! Regardez le clip et soyez vigilant(e).

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.