DAPHNE & KOFFI OLOMIDE : L’ALCHIMIE PARFAITE DANS « YOU GOT IT »

0
559
Daphné - Koffi Olomide - You got it

Très sollicitée depuis pas mal de temps déjà grace ses performances sans cesse grandissantes, la jeune camerounaise Daphne signe une collaboration avec l’une des plus grosses pointures que le monde de la musique ait connue. Une collaboration dans laquelle, elle ne manque pas l’occasion de présenter en mondovision ses atouts d’un autre genre.

UN REGISTRE QUI DEVOILE LE TALENT DE DAPHNE

Je dois reconnaitre qu’habituellement, Daphne est plus prolifique sur du reggae. De Rastafaria à tu ne lâches pas, on la voit bien dans une aisance particulière. Pour cette nouvelle parution, elle a fait tomber le voile de la stagnation, du déjà vu dans lequel on prenait bien plaisir à la voir. Naviguant dans du rap, rnb, Daphne s’exprime comme jamais et se laisse découvrir sans retenue avec la complicité de Koffi Olomide. Une grosse amélioration de sa part pour le plaisir de sa fan base.

UN DUO DE CLASS

Assez audacieux de poser sur un même beat qu’un géant comme Koffi Olomide. Certains seraient sans doute dans la crainte et manifesteraient cela à coup sûr. Sans avoir froid aux yeux, Daphne relève avec brio ce challenge et va même au-delà des attentes. La vibe est bonne au point d’avoir l’impression qu’elle se baladait sur une mélodie avec sa génération. À croire au regard de cette collaboration que la musique est vraiment une question de feeling. Tous deux expriment une élégance qui sort du commun.

On dirait bien deux acteurs de cinéma qui hors caméra ont pris le soin de se côtoyer afin de faire naitre une alchimie qui oblige à visionner de nouveau leur vidéogramme. Au-delà même du texte amoureux, de l’histoire sans faille que ces derniers racontent, on veut bien passer des jours à contempler ce chef d’œuvre.

Vous aimerez aussi

UN VIDEOGRAMME QUI VEND BIEN LE DUO

Il faut le reconnaitre, la barre fut mise très haut. Avec Dr Nkeng Stephen aux commandes, il fallait bien une réalisation de marque pour égaler la tendresse du jeu d’acteurs, la mélodie et ce lyric qui te font regretter ton célibat. Reconnaissons-le, le clip est limpide, bien étalonné et mettant en avant le caractère sensuel que la jeune camerounaise veut mettre en avant.

Toutefois, le fait marquant dans ce vidéogramme est cette sensibilisation subtile du port de masque due au Covid-19. Tout laisse croire que, le tournage de celui-ci s’est fait durant le confinement. Néanmoins, ça reste une idée de génie. Notre jeune étoile du 237 ne cesse de gagner en grade dans cette industrie musicale assez sélective. Tant bien que mal, elle reste constante et nous produit toujours des contenus de qualité. Conservant son même standing, chacune de ses parutions donne un avant-goût du niveau glorieux qu’elle compte atteindre.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.