CHARLOTTE DIPANDA MET LE CŒUR DE SINGUILA EN CAGE

0
599

Des turbulences à la haine, passant par les émeutes et les revendications. La toile vibre de nouveau avec une sonorité nouvelle. Celle qui nous fait voyager en mettant tous les organes nécessaires notamment le cœur. Un cœur que Charlotte Dipanda n’a pas hésité à dérober à Singuila au point de le mettre en cage.

Un duo équilibré

Il faut le reconnaitre, ces deux se cherchent depuis. A chaque partage de scène, une alchimie est au rendez-vous. Que ce soit en concert ou sur le plateau de The Voice Afrique Francophone, il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un duo formidable peut se créer entre ces deux tenants du titre de la musique.  Entre voix et techniques qui les accompagnent, il faut bien s’asseoir pour savourer les textes finement taillés et digestes pour plonger les mélomanes dans un orgasme auditif. A croire que c’est le cœur de ceux-ci qu’ils ont l’intention de mettre en cage.

Une colonisation en amour

D’entrée de jeu, on voit un Singuila colonisé par une lionne du 237. Inondé et aveuglé d’amour, il épouse très vite la culture de cette beauté Camerounaise au point de chanter en langue Duala. Sans effort apparent, il se laisse juste guider par l’émotion de son cœur qu’il traduit si bien par son vocal. Sur cette collaboration avec Charlotte, Singuila se montre à la hauteur et brave les difficultés linguistique et permet ainsi la faisabilité du projet. Ne dit-on pas souvent que tout est possible en amour ? C’est certainement le message que ce couple veut nous véhiculer dans leur nouvelle parution.

Une production digne de ce nom

Sans extravagance et en toute simplicité, le duo d’amour nous sert un modeste vidéogramme. Deux places, ils illustrent bien le début de l’amour. A l’entame, on voit bien un couple un peu âgé qui se plait, se voit et revoit leur jeunesse en un autre couple qui célèbre l’amour en chanson. Sur une Rumba à la Congolaise, tous les ingrédients sont réunis pour faire jaillir l’amour. Les arrangements sont de Guy Nsangue. La réalisation de Romain Epstein De Hibiscus Film donnent une saveur hors pair à ce chef d’œuvre. La preuve, en une journée, ce vidéogramme n’est pas loin des 200 milles vues sur le compte YouTube de la camerounaise.

Je crois bien sans l’ombre d’un doute que les amoureux viennent encore d’avoir une mélodie de plus dans leur discographie.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.