AMBE EXPRIME SA DÉCEPTION FACE AU SILENCE DES DIRIGEANTS CAMEROUNAIS

0
837
Servez-vous

Vivre dans un univers sans exprimer ses frustrations et ses peines est presqu’impossible. Surtout quand le milieu de vie dans lequel on se trouve inspire regret, doute et déception. Partageant cette réalité telle que décrite, Ambe nous offre une œuvre qui retient notre attention.

Déception : la goutte d’eau qui déborde le vase ?

Tous autant que nous sommes, nous connaissons la situation que traverse le pays depuis plusieurs années déjà. Entre guerre frontalière et crise socio-politique passant par la guerre du NOSO, impossible de rester muet. Faisant plus de ravages que de biens, la guerre du NOSO a fragilisé une bonne partie du pays. Ambe, ressortissant de cette zone géographique, clame haut et fort son indignation. Présentant le vécu de ce côté en image comme dans le lyric, il appelle à la bienveillance des dirigeants. Déçu par leur silence malgré ce qui se dit et ce qui se vit, il ne peut qu’espérer toucher la classe décisionnaire par ces quelques illustrations de réalités.

Une illustration audio-visuelle pour justifier la profondeur du mal

Comment rester insensible face à ce message véhiculé et encadré par des images appropriées et illustratives du vécu des résidents du NOSO ? Ambe n’a pas fait dans la dentelle dans ce vidéogramme. Loin des scènes extravagantes, il a su miser sur du simple pour captiver le plus grand nombre. Les images traduisant la guerre, les personnes morbides et torturées, d’autres tuées à la fleur de l’âge. Les coups de fusil qui retentissent et les populations qui dans la foulée se dispersent, tout est synchronisé pour laisser parler la musique. Sans chercher à savoir qui a raison ou qui a tort ou encore quand cela a commencé, Ambe veut juste le changement.

Une interpellation pour un changement positif

Comme tout artiste, Ambe reste et demeure dans un esprit de sensibilisation. Gardant espoir d’un lendemain meilleur, il compte sur ce chef d’œuvre pour toucher les décideurs qui jusqu’ici sont de marbre dans la résolution du problème lié à la crise anglophone. Cependant, l’on peut constater en filigrane l’interpellation d’unité  qu’il lance à ses frères des autres régions. La guerre faisant pus de mal que de bien, il prône un retour pacifique pour le bien de tous.

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.