À LA COURSE DU SON DE DÉCEMBRE

0
344

Le mois de Décembre est connu pour ses surprises musicales et son côté festif. Depuis quelques jours, les artistes nationaux se bousculent pour positionner leurs œuvres. Quel son va buzzer à mort ? Lequel se positionnera au-dessus des autres ? Telles sont les questions que nous nous osons chaque fois.

Ce qu’on croyait

L’année coronisée nous a montré toutes les couleurs au point de nous faire perdre le goût des festivités et des nouvelles sorties musicales. Après cette longue attente, Ko-C est venu nous sauver avec le caleçon de Coco Argentée qu’il a ramassé dans sa pièce à coucher. Le 237 ainsi que la diaspora vibrait sur cette mélodie festive.

On se voyait déjà se trémousser au max dans les boites de nuit avec ce son. Contre toute attente et  la satisfaction des moralisateurs, Aveiro Djess est venu avec le Nyama. Un son d’espoir qui a mis K.O le duo Ko-C – Coco Argentée. Sous cette grosse vibe, on voyait un nouveau Kérosène qui a su allier motivation et ambiance le tout, dans une période qui annonce les réjouissances de fin d’année.

Ce qui risque d’être

On savourait tranquillement le Nyama qui a mis dans le bac à ordure le caleçon de l’inconnu. À la surprise générale, un nouveau titre surgit comme un ange venu du ciel. Un titre qui depuis une semaine alimente la toile et les stratégies de communication de plusieurs marques, entreprises et PME : Oh Tchapeu Tchapeu ! Tout le monde se plait à esquisser des pas de danse sur ce fragment de texte. Tout le monde comme par mystère divin est devenu à la fois auteur et interprète. Ça fuse de partout et on a du mal à trouver le moyen de stopper l’hémorragie. Si rien n’est fait, si le son du best-seller en sans caleçon ne grimpe pas, je crois qu’on tient là notre son de décembre au Cameroun.

Ils ont essuyé le silence de la toile

Amoureux du Buzz et des œuvres qui prônent le dessous de la ceinture, les camerounais ont axés leur intérêt sur ces chansons qui pour eux étaient les seules du moment. Cette fixation n’étant pas sans précédent, elle a étouffé la sortie musicale de la diva du Bikutsi Lady Ponce qui, quelques jours avant nous présentait son nouveau single « je ne voulais plus ». C’est clair, elle ne voulait pas être ignorée à ce point. Si le malaise est perceptible à son endroit, le sapologue Camerounais Numérica est vraiment en train de lire l’heure sur son costume. Plusieurs ignorent même que son dernier produit est en ligne. On peut voir des fans supplier pour que l’intérêt lui soit aussi accordé mais en vain. La stratégie de communication est mal pensée. Oh Tchapeu Tchapeu ravage tout sur son passage.

Je crois qu’on devrait tous devenir météorologue et surveiller le ciel parce que, tous les candidats n’ont pas encore remis les copies et la surprise peut…

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.