237 DEGRÉS (BIC BLEU) : UN VOCABULAIRE QUE TED X MAÎTRISE

1
1119
Servez-vous

Sortir des albums ou des EP de nos jours est rare comme obtenir un emploi après un essai. Nos artistes se plaisent à sortir des singles qu’ils disent pouvoir suivre aisément et assurer une promotion de qualité. Un point de vu que Ted X ne partage pas et n’intègre pas du tout et décide de nous servir un EP de 7 titres pour le plaisir des mélomanes.

Un EP aux couleurs Afro

Sept titres pour raconter son quotidien et nous partager ses expériences, Ted X décide de miser sur la vibe du moment qu’est l’Afro. Rendant hommage à sa daronne avec le titre « la mama », le jeune camerounais reconnait les efforts et les sacrifices que celle-ci a consenti pour son épanouissement au point de faire de lui, l’homme qu’il est aujourd’hui. Sans elle, sans son apport, il serait certainement errant çà et là à la recherche d’une stabilité.

Par gratitude, loyauté et reconnaissance, il décide de placer au sommet celle-là qui lui a inculqué toutes les valeurs qui fondent son existence. Sachant bien sûr que la gloire et le succès ne sont pas loin, le jeune poulain de Ach4Life sur un beat de Dj Kenny s’enjaille en décrivant les attitudes des personnes qui ont briss, de ceux-là même qui ont un peu. Il est clair que la façon avec laquelle il narre l’histoire laisse présager qu’il se prendra la grosse tête une fois que les zéros se seront ajoutés dans son compte. Mais, avec un peu de recul, on constate bien qu’il est dans la peau d’un personnage et profite par ce canal pour inviter les uns et les autres à être humble même dans les moments d’abondance.

Le Ndochi

Un titre qui particulièrement m’interpelle parce que, le gars avec une expression d’enfance décrit l’impatience des acteurs du secteur musical camerounais qui sont prêts à tout pour être sous les feux des projecteurs. La recherche de la gloire éphémère au détriment du travail acharné conduit les adeptes de la facilité à intégrer des couloirs pas conseillés. En fait, Ted X voudrait que chacun assume son statut sans jamais simplifier les faibles commencements.

Ça te tchop

Un titre dédicacé aux haineux, aux ennemis du progrès qui veulent tout pour eux et jamais rien pour l’autre. Ceux-là qui voudraient être en haut seuls. Ceux-là qui perdent le sommeil lorsqu’ils découvrent que toi aussi tu as déjà un peu. Tellement ils sont prêts à te maintenir dans un état de dépendance totale, ils ne prendront jamais la peine de te pousser à t’autonomiser ou de te motiver à l’être.

Le mec a pensé à toutes les catégories de personnes. Relatant son vécu, décrivant son entourage, il ne manque pas aussi de tirer sur les adeptes du Monshung. Cette catégorie de personne qui veut conserver un certain standing quitte à mentir ou à réveiller de vieux souvenirs juste pour maintenir leur charisme au top. Cette attitude, Ted X l’appelle « le voumba ».

Impossible de finir cet EP sans parler de femme. C’est ça qui me plait et par rapport, un récital, une description du type de femme que le jeune camerounais aime. Ses fantasmes, ses faiblesses sentimentales, il les relate si bien qu’il n’oublie aucun élément. On dirait bien qu’il passe ainsi une annonce pour les potentielles candidates qui voudraient déposer leur candidature.

Le bémol de cet EP

Malgré l’audace du mec, il faut reconnaitre qu’il est difficile de voir son originalité. Certes talentueux, on a l’impression qu’il subit l’influence artiste de Mink’s ce qui se fait ressentir dans les bacs de la quasi-totalité de ses titres. À côté de cela, musicalement parlant cet EP n’est pas aussi riche et coloré comme nous l’aurions souhaité. On pourrait vite se lasser à l’écoute tellement la monotonie est perceptible après écoute de deux chansons. Difficile de faire un voyage musical avec ce produit.

L’on a l’impression à un moment donné qu’il subit les mélodies et ne fait pas du tout corps avec elle. Un goût d’inachevé ne peut s’éloigner de notre ressenti à l’écoute de cette œuvre. Un peu comme dans un bar goût forcé, le mec ne dévoile pas l’étendue de son talent dans cette production musicale. Il aurait été souhaitable de varier et de produire un EP richement coloré. Toutefois, nous vous invitons aussi à écouter et à laisser votre ressenti juste en commentaire.

Téléchargez l’EP sur les plates formes de téléchargement légal

KAMER ARTDICTION | l’Art, plus qu’une Passion, une Addiction

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.